You are currently browsing the category archive for the ‘I.4. Etudes’ category.

Auteurs : Raquel Barrena Gómez, Felicitas Vázquez Lima & Antoni Sánchez Ferrer

Respiration is directly related to the metabolic activity of a microbial population. Micro-organisms respire at higher rates in the presence of large amounts of bioavailable organic matter while respiration rate is slower if this type of material is scarce. In the composting process respiration activity has become an important parameter for the determination of the stability of compost. It is also used for the monitoring of the composting process and it is considered an important factor for the estimation of the maturity of the material. A wide range of respirometric protocols has been reported based either on CO2 production,
O2 uptake or release of heat. The most common methods are those based on O2 uptake. Respirometric assays are affected by a number of parameters including temperature, humidity, and both incubation and pre-incubation conditions. Results from respirometries are generally expressed as ‘respiration indices’, most of them with their own units and basis. In consequence, some confusion exists when referring and comparing respiration indices. This is particularly important because current and future legislations define and measure the biological stability of waste on the basis of respiration activity of the material. This paper discusses and compares most common respiration indices currently used.Respiration is directly related to the metabolic activity of a microbial population. Micro-organisms respire at higher rates in the presence of large amounts of bioavailable organic matter while respiration rate is slower if this type of material is scarce. In the composting process respiration activity has become an important parameter for the determination of the stability of compost. It is also used for the monitoring of the composting process and it is considered an important factor for the estimation of the maturity of the material. A wide range of respirometric protocols has been reported based either on CO2 production, O2 uptake or release of heat. The most common methods are those based on O2 uptake. Respirometric assays are affected by a number of parameters including temperature, humidity, and both incubation and pre-incubation conditions. Results from respirometries are generally expressed as ‘respiration indices’, most of them with their own units and
basis. In consequence, some confusion exists when referring and comparing respiration indices. This is particularly important because current and future legislations define and measure the biological stability of waste on the basis of respiration activity of the material. This paper discusses and compares most common respiration indices currently used.

Copyright © ISWA 2006

Etude complète sur http://wmr.sagepub.com

Dans ce cadre et après des rappels sur les filières de compostage, les produits intrants et la qualité des composts obtenus, ce document se propose de fournir les éléments de base pour l’évaluation des risques pour la santé des populations riveraines des installations de compostage des déchets, lors de la phase d’exploitation normale de ces installations. Ces éléments pourront être repris par les pétitionnaires pour alimenter l’évaluation locale et spécifique des risques générés par leur installation.

Etude complète : rapport-compostage-et-pb-sanitaires-imp

La filière compostage et valorisation agronomique des matières organiques résiduaires, est un enjeu du développement durable. Pour qu’elle soit pérenne, et comme rappelé dans la circulaire du 28 juin 2001, cette pratique se doit d’être irréprochable, autant sur le plan de l’innocuité des produits, que de la maîtrise des  risques en phase de production.

Détails de l’étude : le-compostage-fned-ademe-2002-imp

Etude complète : compostage-risque-microbio-imp

Le compostage est une filière de valorisation des déchets que l’ADEME souhaite développer compte-tenu de sa valeur ajoutée sur le plan agronomique, de l’augmentation croissante du gisement de matières organiques brutes et des objectifs élevés de recyclage promus par le Ministère de l’Environnement et fixés à 50 % dans la circulaire de Dominique Voynet de l’été 1998. Dans ce cadre, il convient de s’assurer de l’innocuité de ces pratiques et c’est pourquoi l’ADEME a souhaité disposer d’un état des connaissances sur les risques potentiellement générés par les bioaérosols produits lors du compostage des déchets organiques et lors de l’utilisation finale des produits compostés pour, dans un second temps, proposer un programme d’acquisition et de valorisation des connaissances sur les risques microbiologiques aéroportés liés au compostage des déchets. Ceci est l’objet du présent rapport.

Rapport complet : compostage-risque-bioaerosols-rapport-ademe-carep-imp

Synthèse des résultats : synthese_careps-imp

Annexes : annexes_careps-imp

L’objectif principal de cette mission était de former l’équipe déchets du LAQUE (laboratoire d’analyse de la qualité des eaux) de l’Université Quisqueya à la caractérisation des déchets des ménages, afin de permettre l’élaboration d’une méthodologie d’échantillonnage et de tri adaptée aux déchets d’Haïti. En effet, la caractérisation des déchets est un préalable indispensable à la mise en place de toute filière de gestion des déchets. Par ailleurs, des rencontres ont eu lieu, en compagnie de M. Paul Vermande (professeur émérite de l’INSA de Lyon et professeur honoraire de l’Université Quisqueya, ancien directeur de l’Agence Caraïbes de l’AUF), pour étudier les possibilités de collaboration avec le CEFREPADE.

Compte rendu complet : cr-mission-pnaquin-haiti-sept-2007-imp

Une mission FAO/PAM d’évaluation des récoltes et des disponibilités alimentaires s’est rendue en Haïti du 4 au 22 octobre 2004 pour estimer la production céréalière de 2004 ainsi que les besoins d’importations céréalières pour la campagne de commercialisation (juillet/juin). Des responsables du Ministère de l’agriculture ont prêté leur concours à la Mission dans la capitale et sur le terrain. En particulier, l’organisme national chargé de la sécurité alimentaire, à savoir la « Coordination nationale de la sécurité alimentaire » (CNSA), a participé activement aux tâches administratives et aux activités sur le terrain et a fourni des renseignements détaillés sur la situation alimentaire actuelle et future.

Rapport complet : rapport-special-devaluation-des-recoltes-et-des-disponibilites-alimentaires-en-haiti

D’après les paléogéographes, Haïti est une terre émergée formée par l’adjonction de la péninsule du sud (première à soulever), et la partie centrale et du nord du Pays. Ceci confère à la région sud au plan biologique une grande diversité. Au point de vue géomorphologique Haïti est composé majoritairement de roches calcaires et basaltiques. Elle a plus de 75% de montagnes à reliefs très accidentés et les sommets culminent jusqu’à 3 000 m d’altitude. Ce qui en ferait un pays à vocation forestière. Ce que nous fûmes jadis. L’héritage actuel, avec ses contrastes de toutes sortes, résulte de notre histoire très mouvementée de la découverte à nos jours.

Ce rapport constitue un des résultats du Programme de partenariat CE-FAO (1998-2001) – GCP/INT/679/EC Collecte et analyse de données pour l’aménagement durable des forêts – joindre les efforts nationaux et internationaux. Les points de vue exprimés sont ceux des auteurs et ne peuvent être attribués ni à la CE, ni à la FAO.

Rapport complet : les-donnees-statistiques-sur-les-produits-forestiers-non-ligneux-en-haiti

Auteurs : Sue Edwards, Arefayne Asmelash, Hailu Araya and Tewolde Berhan Gebre Egziabher

Crop cultivation in Ethiopia has a long history of at least 5000 years (Clark, 1976), and implements for cutting and grinding seed have been found in stone age sites, such as Melka Konture by the Awash River in central Ethiopia, dating back much earlier. Just when crop cultivation started in Ethiopia has not been determined, but its long history is also reflected in the high agricultural biodiversity, including endemic crops, the best known of which is the cereal teff (Eragrostis tef). The high diversity in crop species and genetic diversity within crops is a reflection of the environmental and cultural diversity of Ethiopia (Engels & Hawkes, 1991).

Etude complète : impact-of-compost-use-on-crop-yields-in-tigray-ethiopia

Auteur : Cercle National du Recyclage

Les sources de production de déchets organiques sont multiples mais il reste à identifier celles qui présenteront le plus d’intérêts pour la collectivité à être dirigées vers une filière de traitement biologique. De fait, si l’élimination des déchets organiques municipaux est à la charge de la collectivité, il n’en est pas de même pour les déchets organiques assimilables c’est à dire issus de l’agriculture, de la restauration et activités annexes ou bien encore des industries agro-alimentaires. Il peut cependant y avoir un intérêt à traiter conjointement certaines de ces fractions. De par leur nature, leur qualité ou leur quantité, certains types de déchets organiques présentent plus d’intérêt que d’autres à être envoyés vers une filière de traitement biologique. Il est également impératif de travailler au niveau local afin d’opérer les choix techniques adaptés et de faciliter les contacts entre l’ensemble des acteurs de la filière.

Dossier complet : valorg1