Auteur : JP. Olivier de Sardan

Ce numéro très particulier de Etudes et Travaux du LASDEL s’adresse avant tout aux étudiants de licence, de maîtrise et de DEA en sciences sociales qui désirent avoir un certain nombre de repères méthodologiques et pratiques concernant l’enquête de terrain socio-anthropologique (de type qualitatif), fondée sur l’entretien libre, l’observation, les études de cas, telle que nous la pratiquons, sous des formes collectives (procédure ECRIS) et individuelles.

On trouvera donc ici d’une part, en première partie, des indications très pratiques, issues des expériences du LASDEL en matière d’encadrement d’étudiants sur le terrain. Bien que nous n’aimions pas tout ce qui évoque des « recettes », nous avons constaté que des consignes ou des recommandations précises étaient indispensables.

On trouvera ensuite, parce que l’enquête socio-anthropologique ne se résume en aucun cas à des « trucs » ou des directives, et qu’elle implique une bonne compréhension et maîtrise des problématiques et des enjeux théoriques autour du « terrain », deux textes généraux, qui combinent le registre épistémologique (quels types de connaissances voulons-nous ou pouvons-nous produire par l’enquête de terrain, avec quelles limites ?) et le registre méthodologique (comment produire ces connaissances en minimisant les biais et en maximisant la qualité des données ?). L’un (en deuxième partie) explique les fondements et les procédures d’une forme collective d’enquête que nous avons appelée ECRIS et que nous utilisons très souvent à la fois comme outil de lancement d’une enquête multi-sites et comme outil de formation. L’autre, en troisième partie, propose une synthèse des contraintes et des ressources de l’enquête de terrain.

Document complet : lenquete-socio-anthropo-de-terrain-synthese-methodologique-recommandations-a-usage-des-etudiants

Publicités