Auteur : Céline Gachet

La recirculation des lixiviats dans le massif de déchets d’un centre de stockage de déchets ultimes est mise en oeuvre pour créer des conditions d’humidité favorables à la biodégradation de la matière organique contenue dans les déchets. Dans l’objectif d’évaluer cette option technique en vue de la réduction à long terme de l’activité des centres de stockages, un essai in situ de recirculation des lixiviats a été réalisé au CSDU du SYDOM du Jura. Parallèlement, des essais en laboratoire ont été réalisés pour déterminer l’influence de facteurs physico-chimiques et de la recirculation des lixiviats sur les caractéristiques de la matière organique des déchets ménagers. La recirculation des lixiviats accélère la production de biogaz et le transfert de matière du compartiment solide vers le compartiment liquide. Les déchets ayant subi la recirculation des lixiviats présentent une biodégradation avancée de leur matière organique par rapport aux déchets n’ayant pas subi la recirculation.

Thèse complète : these-celine-gachet-02-05-05

Publicités