Auteurs : Christophe VADON, Baba OUEDRAOGO

Baba Ouedraogo, responsable de l’ASSY (Association pour la survie dans le Sahel au Yatenga) explique sa première expérience de fondation d’un groupement :

« En 1988, j’ai eu l’occasion d’aller à une formation de compostage au sein de la fédération des groupements Naam. C’était avec le Ministère de l’Agriculture durant 2 semaines, nous étions 12 personnes. Après cette formation, j’ai trouvé cette technique de compostage très intéressante par rapport à ce que je faisais déjà à la ferme de Grand-Passage, mon oncle : « nous, on est formés, mais nous ne constituons pas une masse de gens suffisante pour vraiment réaliser cette initiative très bonne pour les cultures et pour la reconstitution du sol » et j’en ai parlé à Grand-Passage, à ce moment président actif de la FUGN. « Si tu as quelque chose à proposer, m’a t-il dit, propose et va voir Bernard Lédéa Ouedraogo (le fondateur des Naam) ». Moi, je voulais que les personnes formées se réunissent en comité pour vulgariser cette technique. Il m’a introduit chez Bernard Lédéa Ouedraogo (B.L.O.) qui a trouvé impeccable cette idée et m’a dit : « moi je suis prêt à vous épauler ».

Article complet sur : http://base.d-p-h.info/fr/fiches/premierdph/fiche-premierdph-6365.html

Publicités